Ministère de la Communication et de l’Economie Numérique, Porte-parole du Gouvernement

Sceau de Republique Gabonaise

13eme forum africain sur la régulation des télécommunications et des technologies de la communication

Mesdames, Messieurs les Présidents des constitués ;
Mesdames Messieurs les Membres du gouvernement ;
Monsieur le Secrétaire Générale de l'Union Africaine des télécommunications ;
Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs,
Mesdames, Messieurs les délégués,
Honorables invités,
Mesdames, Messieurs,

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA, qui prend part à l'important sommet mondial de RIO+20, m'a chargé de vous souhaiter la plus chaleureuse des bienvenues à Libreville et un agréable séjour en terre gabonaise où vous êtes venus prendre part à la 13eme session du Forum sur la régulation des télécommunication/TIC et le partenariat en Afrique.

Le Gabon est heureux d'abriter ces assises dont le thème « la migration de la télévision analogique vers télévision numérique :partage d'expérience, stratégies de migration et dividende numérique » est en phase avec son ambition d'émergence à l'horizon 2025.

Mesdames et Messieurs les délégués, Distingués invités,
L'un des trois piliers de notre modèle de développement, à savoir le Gabon des services consacre notre volonté de faire du Gabon une référence en matière de service financiers, de nouvelles technologies de l'information, des métiers de l'économie verte, de l'enseignement et de la santé.


Nous sommes convaincus que la généralisation de l'économie numérique accélérera le saut qualitatif dans les divers aspects du développement humain, et contribuera davantage au rapprochement de nos nations ainsi qu'à une intégration harmonieuse et accélérée des économies africaines.

Notre vision à moyen terme du développement des TIC est basée entre autres sur la modernisation de la diffusion de la radio et de la télévision sur l'ensemble du territoire national par l'introduction de la Télévision Numérique de Terre (TNT) et la transition vers la radiodiffusion sonore numérique de terre.

Pour y arriver, le Gabon s'est engagé dans un vaste programme de modernisation et de construction des infrastructures de télécommunications « large bande » dans le but de réaliser la connectivité complète du pays dans un proche avenir.

Mesdames et Messieurs les délégués, distingués invités,
Nous avons en partage cette ambition commune de relever le défi de la généralisation de l'économie numérique. Me fondant sur vos travaux tenus l'année dernière à Kigali, je me réjouis que d'autres pays africains aient, à tout le moins, engagé la réflexion sur la migration de la télévision analogique vers la télévision numérique, dans la perspective de relever le d »fi de l'arrêt complet de la télévision analogique fixé par l'UIT en juin 2015.


Pour y arriver, les expériences respectives de nos différents pays doivent faire l'objet d'un partage au cours de vos travaux et d'une harmonisation des positions et points de vue dans le prolongement de discussions précédemment engagées.


De la pertinence et de l'opportunité de vos recommandations dépendra donc, la qualité de nos actions futures en faveur de notre lutte commune contre l'importante fracture numérique qui caractérise malheureusement notre retard en matière de développement.
La tenue de ces assisses confirme la détermination de nos pays à combler ce retard en partenariat avec le secteur privé en mobilisant des moyens humains et financiers adéquats dédies notamment au redéploiement des bandes de fréquences issues du dividende numérique.


Mesdames et Messieurs les délégués, Distingués invités,
Vos travaux sont source d'espoirs pour nos pays, pour nos populations dont une frange important, dans nos villes et zones rurales est encore exclue des bénéfices de la société de l'information.


Le Gabon comme tous les autres Etats Africains compte sur les conclusions de vos travaux en espérant qu'elles formulent des solutions concrètes compatibles avec nos capacités en vue de faire des TIC un levier du développement.


Une fois de fois de plus, au nom du Président de la République, Chef de l'Etat, Monsieur le secrétaire Général de l'Union Internationale des Télécommunications, Mesdames et Messieurs les délégués, je vous adresse mes remerciements pour avoir honoré le Gabon en lui confiant l'organisation de cet événement.


En vous renouvelant mes voeux de bon séjour en terre gabonaise, je souhaite plein succès à vos travaux. Je déclare ouvert le 13éme Forum sur la régulation des télécommunications/TIC et le partenariat en Afrique.
Je vous remercie.

Publié le : 21 / 06 / 2012


En Haut