Ministère de la Communication, de l’Economie Numérique, de la Culture, des Arts et Traditions, Chargé de l'Education Populaire et de l'Instruction Civique, Porte-parole du Gouvernement

Sceau de Republique Gabonaise

Discours de Monsieur le Ministre de l'Economie Numérique et de la Poste lors du Panel Lunch à l’occasion de l’édition 2015 du ITU Telecom World à Budapest en Hongrie.



Monsieur le Secrétaire Général de l'Union Internationale des Télécommunications,
Honorables Délégués,
Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs,

A l’entame de mon propos, je voudrais au nom du Président de la République, Chef de l’Etat Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, en mon nom personnel et au nom de la délégation qui m’accompagne, vous adresser nos vifs et sincères remerciements pour votre présence très remarquable à ce panel lunch que le Gabon organise à l’occasion de l’édition 2015 du ITU Telecom World à Budapest en Hongrie.

Je saisis également cette opportunité pour remercier aussi le Gouvernement hongrois pour l’accueil très chaleureux qui nous est réservé et les excellentes commodités mises à notre dispositions pour prendre part à cette importante réunion dans l’espace du centre international d'exposition de cette ville belle chaleureuse et accueillante qu'est Budapest.

Dans ce registre des remerciements, je ne saurai oublier M. ZHAO, Secrétaire Général de l'UIT, à qui j'adresse mes félicitations et mes encouragements pour son leadership, sa volonté et sa détermination à faire de cette manifestation internationale annuelle, un cadre idéal et propice pour discuter des nouveaux enjeux des TIC et des tendances marquantes du secteur. Je profite de cette occasion pour vous dire à nouveau la reconnaissance et les remerciements renouvelés du peuple gabonais et de son gouvernement pour le prix des "TIC pour le développement durable" que l'UIT a décerné à son Excellence Ali Bongo Ondimba en raison de sa politique en faveur des TIC au service du développement économique et social du Gabon. C'est la reconnaissance de sa vision et des efforts accomplis par le Gabon, sous sa direction ces dernières années, pour faire des TIC un vecteur de création de richesses et de transformation sociale.

Je salue enfin l'ensemble des participants qui ont accepté d’être parmi nous, malgré leur emploi du temps chargé, et donné ainsi un éclat particulier à cette rencontre.

Excellences
Mesdames et messieurs

A l’évidence, les TIC sont devenues un levier important de croissance économique, de création de valeur et de transformation sociale.
Conscient de cela, le Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, lors de son discours à la cérémonie d’ouverture du Forum ITU TELECOM WORLD 2011, avait annoncé le lancement de plusieurs projets du Plan Gabon Numérique, composante sectorielle du Plan Gabon Emergent dont l'ambition est de doter le Gabon d’une infrastructure numérique de rang mondial sur l’ensemble de son territoire, permettant le développement d’une large gamme de services numériques, utilisables par l'ensemble de la population et la réduction de la fracture numérique.

Cette stratégie sectorielle nationale comprend le renforcement du cadre règlementaire, le développement du haut débit à travers la construction du réseau national de communications à fibre optique ( projet CAB 4), le développement des contenus grâce au soutien à l'entreprenariat dans l'innovation à travers un incubateur numérique et les projets e-santé et e-éducation , la numérisation de la radiotélévision et le renforcement des capacités en Ressources Humaines.

Le projet CAB 4 de Backbone National vise à doter le Gabon d’un réseau national en fibre optique; sa finalité est aussi d’interconnecter tous les pays de l’Afrique centrale. Sa première phase d’une longueur de 1140Km est en cours de réalisation; la 2ème phase démarre très prochainement. Ce réseau national se connectera à l’international à deux câbles sous marins (SAT3 et ACE) qui offrent aujourd’hui au Gabon une capacité internationale allant jusqu’à 6400 Gigabit/s.

La réalisation des infrastructures numériques va de pair avec le développement des contenus. C’est ainsi que le Gabon développe plusieurs projets dans le but de vulgariser l’usage des TIC au sein de toute la population. C'est le sens notamment du projet d’incubateurs visant à promouvoir l’entreprenariat dans les domaines de l’innovation, des projets de e-éducation et de e-santé en cours de développement.

Mesdames et Messieurs distingués invités

En 2014, au Gabon, le secteur de l'économie numérique c'est un taux de pénétration du mobile de 190%, un taux de pénétration de l'internet de 86% essentiellement à travers l'Internet mobile. Le chiffre d’affaires des TIC est de 293 milliards de FCFA au Gabon et représente 5% du PIB pour 12000 emplois directs et indirects.

Tous les projets du Plan Gabon Numérique que je viens d’énumérer permettront d’assurer une couverture intégrale du pays en télécommunications, ce qui nécessite des investissements importants. Ce secteur présente donc des opportunités d’affaires pour les investisseurs.

C’est pour moi le lieu de lancer un vibrant appel aux hommes d’affaires et aux opérateurs économiques à venir investir dans les infrastructures des TIC au Gabon et participer à la concrétisation de cet important programme qu'est le Plan Gabon Numérique.

Merci pour votre aimable attention.

Modifié : 11 / 01 / 2017


En Haut