Ministère de la Communication et de l’Economie Numérique Porte-Parole du Gouvernement.

Sceau de Republique Gabonaise

LE COMITE DE DIRECTION DU PROJET CAB4 EN SÉANCE DE TRAVAIL AVEC LE MINISTRE DE LA COMMUNICATION ET DE L’ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

Logo

Le Comité de Direction du projet Backbone National conduit par son Président, Monsieur Jean Pierre BOUSSOUGOU a été reçu en audience ce vendredi 12 avril 2019 par le Ministre de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Poste, Monsieur Guy Maixent MAMIAKA.

Au cours des échanges, il s’est agi pour le CODIR de faire le point au membre du Gouvernement sur le projet CAB4 qui porte notamment sur :
1. Ses deux phases (première et deuxième phase)
2. Les non-conformités (difficultés rencontrées)
3. Les retombées du projet sur les populations gabonaises.

S’agissant de la première phase d’un linéaire de plus de huit cent kilomètres qui part de Libreville à Franceville, les travaux ont débuté en mai 2014 pour s’achever en février 2018. L’installation est cédée à la Société du Patrimoine des Infrastructures Numériques (SPIN) qui, dans le cadre d’une convention l’a octroyée à son délégataire, l’entreprise Axione.

Aussi la partie Nord du pays de six cent vingt-huit kilomètres qui va des Républiques du Cameroun et de la Guinée Équatoriale, la construction de l’infrastructure est-elle effective depuis juin 2018 et la fin est prévue pour juin de l’année 2019.

Au titre des non-conformités, il a été question d’évoquer les difficultés rencontrées par le Comité de Direction du projet Backbone dans son processus de réalisation. Ces pesanteurs concernent notamment les défauts qui ont été trouvés sur les mille vingt kilomètres et qui doivent être réparées avant de céder définitivement l’installation à la SPIN.

Ces difficultés sont liées aux éboulements de terrain. A ce sujet, un audit a été commandité. Les conclusions de celui-ci vont permettre de fixer des coûts de réparation avant la cession finale de l’infrastructure à la SPIN.

Concernant les retombées sur les populations gabonaises, le projet CAB4 est une nécessité en ces sens qu’il leur favorise l’accès à l’Internet à haut débit pour des coûts économiques (moindres).

En définitive, cette mise au point du Comité de Direction a permis au Ministre de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Poste, Monsieur Guy Maixent MAMIAKA d’apprécier l’évolution des travaux du projet, mais de donner quelques orientations pour corriger les non-conformités accusées par la phase 2.

imc   imc   imc

imc   imc   imc

imc   imc

Publié le : 15 / 04 / 2019


En Haut